Première réunion de chantier

Les nouvelles se sont faites rares ces derniers temps. En effet, depuis un bon moment nous nous sommes fait pas mal baladés de rendez-vous en rendez-vous, repoussés encore et encore et comme si ce n’était pas suffisant, la banque avait décidé de nous annoncer des nouvelles alarmantes pour plusieurs d’entre nous !

Bref, le moral était plutôt dans les chaussettes et le groupe en stand-by… mais ça y est !! le nœud se délie et le projet, de nouveau avance sur la bonne voie. Nous abordons la dernière ligne droite, … le chantier!

les pieds dans la boue, la tête dans les étoiles

Sur la photo, c’est nous ! Enfin pas que, quelques membres du groupe ont participé à la toute première réunion de chantier. Étaient présents : Jean-Paul Mandin d’Harmonie habitat, Hélène Passelande pour la SELA (l’aménageur de l’éco-quartier), des responsables des entreprises qui vont intervenir en premier,… et puis nous.

ENFIN !! du concret ! Comment installer les barrières de chantier, la grue, l’aire de lavage, déterminer le sens de circulation des engins sur la parcelle, quand et comment prévoir les réunions hebdomadaires de chantier… malgré le froid, les esprits bouillonnaient, et nous trépignions d’impatience.

Pour couronner le tout, nous apprenions à l’issue de cette réunion de chantier que la banque lâchait du lest et que tout-e-s celle-ux qui avaient besoin d’un accord de prêt allaient l’obtenir. YAOUHHH !!

Pour le plaisir, une deuxième photo, et la suite pour bientôt…

vivement la base vie et les réunions au chaud!

ATTAQUE SUR LE LOGEMENT SOCIAL

Les P’tits Ensemble(s) comprennent la colère des bailleurs sociaux, acteur du logement social et soutiennent leur mouvement.
Nous vous invitons à lire le texte qui suit, écrit par Harmonie habitat, le bailleur social qui participe à notre aventure en construisant chez nous 5 logements sur les 11 prévus.

Dans le cadre de l’actualité sur le logement social liée au projet de loi de finances, le gouvernement envisage de diminuer l’APL de 50 € (et non de 5 € prévu sur le privé) ainsi que de 50 € voire plus sur les loyers des bailleurs. Sous couvert de lutte contre les déficits publics, en baissant de 1,5 milliard d’euros les APL des locataires du parc social, l’exécutif mène une attaque idéologique contre le modèle du logement social, ses 11 millions de locataires, celles et ceux qui ont ou auront besoin d’un logement social, d’un logement à un prix inférieur à celui du marché.

Pour information, les répercussions liées à une baisse des loyers seraient les suivantes sur la Région Pays de la Loire :

·         64 M€/an de perte de recettes pour les bailleurs soit 5 à 7% des recettes des organismes ligériens.
·         Perte de financement pour la réhabilitation de 2 150 logements, pour l’entretien courant de 25 000 logements ainsi que pour l’apport financier permettant la construction de 3 000 logements neufs
·         Perte de TVA pour l’Etat de 90 M€ sans compter toutes les taxes, l’impôt société pour les Promoteurs Privés (1 logement sur 4 est vendu aux bailleurs sociaux), le coût du chômage technique…
·         Les entreprises du bâtiment verront leur activité directement impactée ainsi que les collectivités locales qui garantissent la dette des bailleurs sociaux

Les aides proposées en compensation (gel du taux du Livret A car nos prêts sont indexés sur le Livret A & allongement de la durée des prêts) par le gouvernement ne fonctionneront pas. Le changement de mode de calcul de l’APL ou l’augmentation du SLS aura peu d’impact voir un impact négatif.

Le mouvement est conscient qu’il doit contribuer à l’effort de la nation sur la réduction des déficits mais pas sur le dos des locataires du logement social.

Aussi, nous vous invitons à aller signer la pétition sur le logement social sur change. org ! (cliquer sur ce lien) :

 

Vous pouvez également diffuser largement cette information à l’ensemble de vos amis et proches.
Merci !!

Fin de la saga « appels d’offres »?

Pas d’été indien sur Guérande !!

Mais malgré tout un horizon qui s’éclaircit, même si le calendrier prend ses aises…

Nous voici sans doute dans la dernière ligne droite ! Enfin… pour ce qui concerne les appels d’offres. Après trois relances aux entreprises, plus que quelques négociations et nous pourrons envisager le début des travaux. Ce sera un autre chantier !

Nous avons tous hâte d’assister à la pose de la première pierre, ce sera l’occasion d’une fête sans doute aux alentours de la mi novembre.

Pour tou-te-s celles et ceux qui nous suivent avec convoitise et gourmandise, sachez qu’il nous reste toujours deux logements vacants : des T3 de 64 m²  et 71 m2, tous deux au RdC.

Ils sont peut être pour vous ? N’hésitez pas à nous contacter pour toutes vos questions. Nous nous ferons un plaisir de vous rencontrer et de tout vous dire !

A bientôt… pour de nouvelles aventures !

Le chaud et le froid

Le projet est à l’image de la météo ces derniers temps : changeant.

Une (ex)future voisine nous quitte, ça met un coup au groupe, déjà un peu secoué ces derniers mois (nous avions appris que nous dépassions l’enveloppe budgétaire … voir article précédent)

Nos architectes poursuivent les négociations avec les entreprises et les nouvelles sont plutôt rassurantes : l’objectif financier semble tenable, sans remettre tout à plat. Ouf !

On attend donc l’été indien : fin septembre, nous serons fixés sur les finances. Et nous voilà en quête de futur(s) habitant(s), puisqu’un appartement se libère …

Vous êtes à la recherche de voisins sympas à Guérande, dans un lieu écologique et solidaire? un T3 en rez de jardin vous attend! Contactez nous!