Les matériaux et la construction écologique

Eco construction

Nous avons pris le parti dès le début de cette aventure d’une construction écologique incluant le plus de matériaux locaux possible. Ainsi, l’ossature, le bardage, les terrasses sont en pin Douglas, naturellement imputrescible. Une laine de bois assure l’isolation des murs et de la ouate de cellulose celle des combles.

Par ailleurs, les murs des celliers sont en terre banchée. Ce matériaux permet de maintenir une bonne isolation pour la conservation des aliments entreposés.

Mur en terre banchée pour cellier Ouest

Côté finition: peinture écologique pour les murs et huile 100% naturelle pour les parquets en châtaignier massif issus de forêts française. Des enduits décoratifs en terre naturelle habillent certains murs de logements et de la salle commune. La terre provient du terrain, on ne peut pas plus près!

Le coût de notre réalisation tourne autour de 2500€/m², terrain et bâti. Nous rivalisons largement avec les constructions de la Presqu’île qui affichent des prix allant de 3500€/m² à 3900€/m² et pour des matériaux « conventionnels ». La preuve est qu’en combinant intelligence collective et ténacité il est possible d’acquérir un logement en construction écologique, très performant énergétiquement et économique, … beau de surcroît!

Énergétiquement exemplaire

Les bâtiments sont conçus de manière compacte. Ainsi cela permet d’économiser l’énergie mais également de limiter la surface au sol pour préserver les terres agricoles. De plus, l’architecture est bioclimatique. Les bâtiments sont orientés Nord/Sud avec de larges baies vitrées au sud et de petites ouvertures au nord. Conjuguée à une parfaire étanchéité à l’air cela rend la construction passive.

Nous profitons du soleil pour chauffer notre eau grâce à 7 panneaux solaires thermiques. De plus, une association de la presqu’île guérandaise, Cap Soleil, a permis de couvrir nos toits de panneaux solaires photovoltaïques. Pour des renseignements complémentaires