Cadeaux de Noël

Après une longue période allant d’attentes vaines en déconvenues durant laquelle nous avons parfois douté, deux nouvelles étapes sont franchies. La situation a évolué très rapidement à la mi-décembre, heureusement dans le bon sens.  Le Père-Noël n’a pas oublié Les P’tits Ensemble(s) !

Dans un premier temps, la banque nous a signifié son refus d’accorder quelques prêts pour cause d’éventuels changements de taux dus au projet de la nouvelle loi de finances. L’ensemble du groupe a fait le déplacement jusqu’à l’agence pour expliquer, défendre, argumenter et convaincre le directeur du bien fondé, de la justesse et de la solidité de notre projet. Quelques jours plus tard, elle revenait sur sa décision et signait les pré-accords. OUF ! Ce fut un grand soulagement pour le groupe.

Dans les locaux d’Harmonie habitat Que du beau monde autour de la table!

Et… cerise sur le gâteau (ou la bûche), le 14 décembre, deux rendez-vous primordiaux nous attendaient : nous étions invités le matin dans les locaux dHarmonie habitat pour la signature des marchés avec les entreprises et l’après midi nous revenions à Herbignac, chez le notaire de la SELA, pour, ENFIN… après plus de 2 mois d’attente, signer l’acte de vente du terrain.
Nos deux gérants n’ont pas tremblé même si l’émotion était au rendez-vous.

Le matin, travail à la chaîne, comme dans « Les temps modernes ». Des représentants des entreprises en passant par les équipes de Maîtrise d’œuvre et les maîtres d’ouvrage, les signatures et coups de tampons des cachets se sont enchaînés.

lecture, concentration, quel sérieux!

L’après-midi, l’incertitude restait : bug informatique chez le notaire… allions nous encore devoir attendre ? 3 notaires, les maîtres d’ouvrages (Harmonie-habitat et nous), scrutions l’écran de l’ordinateur… À 16h30, EUREKA !, tout rentrait dans l’ordre et nous devenions propriétaires.

Maître Guillou, notre notaire, Maître Taburet et Jean-Paul Mandin pour Harmonie habitat, Alain et Jean-Noël pour Les P’tits Ensemble(s)

Le 16 décembre, réunion plénière,… CHAMPAGNE !! Mais que de stress ! Heureusement, le groupe se serre les coudes. Quand l’un-e de nous a « le moral dans les chaussettes » les autres sont là , à charge de revanche !
Dans un tel projet , la force du collectif est le meilleur des carburants et c’est grâce à cette force que dans un an, dernière étape,  nous allons poser nos valises et nos cartons dans la (grande) maison de nos rêves.

Une pensée sur “Cadeaux de Noël”

  1. Je suis très heureuse que ce projet, le vôtre, prenne vie : sorti de vos têtes, des paperasseries et des ordinateurs, il n’a plus qu’à sortir de terre !
    Bravo à vous tous !
    Valérie (cops de Mathieu !)

Les commentaires sont fermés.